L'ATELIER réunion du 8 juin 2016
Compte-rendu rédigé par André Théveniaud
 

L'ordre du jour :

  • Que pense-t- on de l'activité de l'Atelier ( depuis fin 2010) ?

  • Quel contenu, quelles visées peut-on envisager pour la prochaine saison ?

    Pierre rappelle la situation internationale, française (lutte contre la loi du travail, "nuit debout", grèves...). Notre saison va se dérouler dans ce contexte auquel s'ajouteront les élections présidentielles.
    "La discussion de ce soir va élargir cette réalité et donner un sens à notre débat ; il faut capter les consciences et coller à la réalité".

Discussion :

  • L'Atelier doit être pérennisé : il est d'utilité publique, fait partie de l'éducation populaire et relève d'une démarche citoyenne. Il faut ouvrir l'audience de l'Atelier... car la participation des Montluçonnais est relativement minime (absence par exemple des représentants des syndicats).

  • Il faut associer localement "des gens de terrain" en cohérence avec nos conférenciers dont la qualité est soulignée. Les expériences locales positivent les actions, enrichissent la réflexion théorique. Ne pas masquer ce fil rouge qu'on a du mal à nommer mais qui représente les méfaits du capitalisme.
    Comment continuer notre réflexion en s'ancrant dans la réalité, dans la vie des citoyens ? Il faut creuser cette idée !

  • Un sujet sans doute intéressant à aborder : la crise des agriculteurs... l'utilisation des produits phytosanitaires...notre territoire rural... Des membres de l'Association peuvent contacter une Chercheuse de l'INRA, un économiste du développement durable, un agriculteur bio sérieux, le groupe "Ambiance bois", et d'autres théoriciens.

  • 22% de gens sondés pensent du bien du mot communisme ( sondage souligné par Pierre). Que faut-il faire confronté à ce mot si malmené ? C'est un mur idéologique à ébranler, une guerre des mots ! Peut-être faut-il une rencontre sur ce thème ?
    Expliquer et démontrer que ce mot communisme = construire du Commun.

    L'objectif de l'Atelier : seul on ne peut rien, ensemble, par la mise en commun, on peut faire changer les choses, changer la société !
L'ensemble de la Rencontre (1h43m).

 

© 2016 L'Atelier